Préfabrication industrielle ossature bois et isolation

Développé par des pros pour les pros

Technologie d’insufflation pour la préfabrication

Préfabrication industrielle ossature bois et isolation

Depuis quelques années la préfabrication industrielle avance à grand pas en Europe. Le hors site comme on l’appel aussi, permet de garantir une rapidité de pose inégalée avec un taux de finition très intéressant.

En outre les nouvelles solutions de préfabrication industrielle ossature bois et isolation permettent au opérateurs de travailler dans des conditions agréables. La plaque d’insufflation à commande numérique

Il existe a ce jour plus de 300 installations d’insufflation industrielle Isocell en Europe. La préfabrication industrielle ossature bois et l’isolation hors site est un investissement important amis rentable a cour terme.

L’insufflation bio sourcés

Tout d’abord regardons l’évolution des isolants. La ouate de cellulose connue depuis des décennies, c’est développé en France très rapidement avec des usines aux 4 coins ( ou presque ). La fibre de bois en vrac existe elle aussi depuis des années. Les fabricants l’ont bien compris et booste le marché avec une communication très active. En outre le lambda de 0, 0,036 W/m.K de la fibre de fois est très performant. Même si tous les fabricants n’ont pas décidés de faire un acermi ou avis technique au Cstb, la mise en oeuvre est simple et maitrisée.

Bien sur la fibre de bois est plus “difficile” à insuffler.  En effet la fibre est si on la regarde de prêts une aiguille. Ce qui fait que le flux d’air pour son transport doit être plus important. Qui plus est , les sacs sont très compressés ce qui demande un décompactage spécifique avec des machines adaptées.

Quelle machine est adaptée à la fibre de bois ?

Les épaisseurs d’isolation ne cessent d’augmenter. L’utilisation d’isolants en vrac devient de plus en plus rentable. En effet ces isolants demande beaucoup moins de manutention, moins de volume de stock et ne génère que très peu de chute.

Cela en en fait presque un isolant idéal , non ?

Les murs préfabriqués ont des épaisseurs variant de 145 mm à plus de 400 mm pour les maisons passives. Poser deux couche croisées d’isolant dans ces fortes épaisseur devient vite très contraignant. Heureusement les solutions d’insufflation industrielle solutionnent l’ensemble de la problématique. Les solutions Isocell Element et GBA permettent de gérer l’ensemble du procès d’isolation a partir une tablette digitale, simplement.

L'insufflation par gros volume

Les machines disposant de bras de décompactage avec avec griffes, une gestion de la vitesse de rotation de l’écluse et une pression de plus de 420 – 450 mbar sont idéales pour l’insufflation. Oubliez les machines qui ont besoins de tuyaux pour carder le produit, elles ne sont pas adaptées.  En effet cette solution ne permet pas de décompacter l’isolant suffisamment. Il est bien sur aussi très compliqué de défibrer la fibre de bois avec des machine qui ne dispose pas d’assez de puissance, ni d’un décompactage adapté.

Les machines performantes disposent de deux- trois ou de multiples axes de défibrage dans le réservoir . En plus de ce premier défibrage un défibreur spécifique est placé au dessus de l’écluse, pour optimiser l’insufflation.

En effet une machine en 400 V ou avec 2 ou 3 prises de courants est idéale. La puissance minimale devrait être de 6 à 7 kW. Nous installons générallement des machines industrielle d’une puissance de 10 kW environ. Suivant la taille de l’atelier ou de l’usine une unité d’amplification supplémentaire peut être nécessaire.

Les machines les plus performante disposent d’une ou deux turbines d’insufflation.

Attention à pas confondre  ventilateurs et turbines. Les machines de type cardeuse souffleuses on des ventilateurs:  1 , 2 , 3 , 4 parfois même 5, sont installés. Les turbines elles, sont alimentées par une courroie d’entrainement et développent des volumes d’air et de pression qui n’ont rien à voir avec les ventilateurs. A titre d’exemple :

les ventilateurs les plus  installés ont des puissances  de :

  • 1,2 à 1, 8 kW
  • volume d’air de 150 à 200 m3/hr
  • pression 100 à 180 mbar

les turbines ont des puissances  de :

  • 6 kW
  • volume d’air de 400 m3/hr
  • pression 480mbar

Comme vous pouvez le constater un ventilateur n’est pas une turbine. Si le sujet vous intéresse nous avons une page spéciale, qui détaille cela.

L’isolant par big bag ou en sacs sans emballage.

  • La gestion des stocks et des déchets est un sujet majeur pour la réduction des coûts et le recyclage. Différentes solutions sont disponibles :
  • -les big bag de ouate de cellulose
  • – les palettes de sacs de fibres de bois sans emballage
  • la paille en vrac

Toutes ces solutions permettent d’alimenter la machine avec des volumes adaptés.Avec la solution GBA de Isocell vous disposez d’un stock d’isolant de 2 à 3 tonnes pour l’insufflation, avant d’avoir à recharger. Cette quantité d’isolant permet de travailler pendant quelques heures de façon autonome.


Réservoir d’une capacité de 3 tonnes d’isolant avec machine de décompacatge Isocell à double turbine
Stockage et alimentation automatique isocell

Avec la technologie Isocell industrielle vous avez la meilleur solution disponible actuellement. Le fabricant de ligne de montage et d’assemlalge Weinman fait confiance aux solutions Isocell sur ses chaines d’assemblages.

En partie haute de l’image a droite vous voyez le remplissage avec la poignée qui fait basculer une palette complète dans le réservoir en dessous.

En partie basse la machine Isocell  en vert et bleu qui décompacte le produit.

Remplissage par palette entière

Bascule dans le réservoir avec la poignée